RandoVitrolles2000,

le site d'informations destiné aux membres du club  de randonnée au sein de l'association Vitrolles 2000

LCR la Plaine 186 b Avenue Jean Moulin  13127 VITROLLES

Tél. 04 42 88 86 39

Horaires d'appels: tous les jours, du lundi au vendredi de 14h30 à 17h00

e.mail : vitrolles.2000@gmail.com
Association régie par la loi du 1er Juillet 1901

Dernière mise à jour: 19 /11/2018

ok 3

SOMMAIRE

Dernières nouvelles, Activités, Bric-à-brac, Sorties passées



DERNIERES NOUVELLES

Cette rubrique régulièrement mise à jour est destinée aux informations de dernière minute, notamment pour les éventuelles annulations de sortie.


Mardi 20/11/2018 : pas de rando Velaux. Daniel n’est pas disponible.

Pour ma part, je cesse mon bénévolat au sein de l’association pour plusieurs raisons : effectif à la baisse, pas de renouvellement, manque de motivation de certains membres, réflexions stupides, manque de gratitude envers les deux volontaires qui se dévouent pour la préparation, l’organisation, le covoiturage, au point pour certains de penser que c’est un cadeau qu’ils font de venir marcher, manque de prise de conscience de la qualité des activités offertes par le groupe Velaux dans des environnements préservés, mauvaise information de l’accueil de Vitrolles 2000 pour l’activité rando Velaux et  sorties à la journée. Cela pénalisera peut-être certains, mais je ne peux pas continuer dans ces conditions.

Patrick Méchin







ACTIVITES


L'incendie du mois d'Août 2016 qui a ravagé  90 % du plateau de Vitrolles nous a conduits à modifier nos activités de randonnée.

1er groupe: Randonnées au départ de Velaux et Rognac

Tous les mardis et jeudis après-midi, également pendant les vacances scolaires, randonnées de 3 heures maximum, départ de Velaux ou Rognac en pleine nature.

Parcours de 10 à 11 km dans un environnement superbe, par des sentiers nous conduisant sur le plateau de l’Arbois vers l’Aqueduc de Roquefavour, la vallée de l'Arc, le canal de Marseille, les domaines de Mion et Meynes, Ventabren, Saragousse, la Vigie :  des panoramas magnifiques et variés.

Ambiance garantie, peu de difficultés, quelques côtes qui maintiennent en forme, accessibles à beaucoup d’entre nous.

RV à 13h40 avenue Alphonse Daudet à hauteur de la salle Guy Obino à Vitrolles, départ à 13h45 en covoiturage. De 10 à 15 minutes de trajet en voiture. Retour vers 17 h15.

Contacts: Patrick : 0662480591, Daniel : 0684603545


2ème groupe: Marches sur le plateau de Vitrolles

Les mardis et jeudis après-midi, marches sur le plateau de Vitrolles assurées par Angèle le mardi et Jean-Pierre le jeudi et Roger en complément.

Départ à pied à 14 h devant la salle des fêtes Guy Obino .


3ème groupe: Marches détente sur le plateau de Vitrolles

Départ du Radar (boule)  : marches détente les mardis et jeudis - départ 14h00 - durée 1h30 / 2h00

assurées par Stéphane.



Randonnées sur une Journée

Ces randonnées s'adressent aux personnes habituées à marcher sur des tracés qui peuvent par endroits être pentus. Inscription obligatoire une semaine avant auprès de Daniel ou Patrick.

Elles peuvent être annulées au dernier moment en fonction de la météo.

Prévoir un K-way au cas où, de bonnes chaussures de marche, casse-croûte et eau.

Participation aux frais de covoiturage, renseignements sur demande.



Bric-à-brac

Ce site est évolutif, vos remarques, suggestions, récits de sorties, photos, anecdotes sont les bienvenus.

A bâtons rompus

L’usage des bâtons est selon le ressenti de chacun.

On peut cependant dire que leur utilisation s’est généralisée dans les sorties de randonnées pédestres : non seulement ils facilitent la progression en côte en diminuant le poids du corps sur les jambes, mais surtout ils sécurisent la marche en descente, préservent les genoux et évitent souvent les chutes. Si on ajoute le fait qu’ils permettent de faire travailler les muscles du haut du corps, abdominaux compris, le tableau plaide en faveur de leur utilisation.


Le rocher de Vitrolles et autres buttes témoin

Le superbe rocher de Vitrolles, lou Roucas, semble détaché de la falaise proche. En fait, il s’agit d’une butte témoin, terme de géologie qui désigne un reste du relief après décapage tout autour du calcaire par l’érosion au cours de millions d’années. Le plateau se poursuivait à l’origine bien plus vers l’Ouest et englobait donc cette curiosité naturelle actuelle. Les collines en forme de cône plus ou moins allongé en bordure du plateau de l’ Arbois à Velaux  ont la même origine (Photo ci-dessous).

volcan

Photo du bas: Pin cassé par le mistral le 13 Novembre 2017 du côté de la Croix de Rognac.

Le tronc était légèrement brulé par l'incendie de l'an dernier.

Arbre cassé, 13 112017

Le Massif de l'Arbois que nous parcourons souvent est une entité géographique originale. Je vous invite à consulter une étude intéressante en cliquant sur ce lien:

[PDF]14. Le massif de l'arbois - Département des Bouches du Rhône

Groupe Velaux, quelques sorties passées

Velaux, randonnée du 18/11/2016

Suivez notre parcours sur le site calculitinéraires en cliquant sur le lien ci-dessous:

Chemin de l'Arbois, Plateau de l'Arbois, Canal de Marseille, Domaine de Meynes, Vallée de l'Arc.

P1140968

Rognac-Velaux, randonnée du 29/11/2016

Départ en coteau entre Rognac et Velaux sous le plateau de la Croix de Rognac, au passage recherche de coquilles d'œufs de dinosaure, la ferme du vallon du Duc où nous rencontrons pour la deuxième fois le  jeune et sympathique sanglier au collier rouge en liberté, montée du chemin du même nom, hameau de Saragousse, puis le plateau au Nord de la Croix et descente sur Velaux par un joli chemin vers le coteau et les voitures.

P1150177

Aqueduc de Roquefavour par en haut, 6/12/2016

Départ habituel au bout du chemin de l'Arbois à Velaux.Le petit raidillon grimpant sur le plateau nous oblige à enlever nos pulls tant la température est agréable ce mardi après-midi. Après être passés près du Jas des Vaches, nous descendons un long vallon boisé qui nous conduit au bord du canal de Marseille, que nous suivons sur 2 km pour arriver à l'Aqueduc, superbe ouvrage construit au milieu du 19ème pour fournir en eau Marseille à partir de la Durance. Après un moment de découverte du panorama, le retour est facile par la ferme de Meynes et la descente vers le "Volcan", pour retrouver nos véhicules.

Vous pouvez retrouver cet itinéraire en cliquant sur le lien suivant:

Aqueduc de Roquefavour

P1150210 -mentionP1140506 - Copie - Copie

Sortie du 22/12/2016: Ferme de Vautubière

La ferme de Vautubière, située dans le vallon éponyme sur le plateau de l'Arbois, est caractéristique des exploitations agricoles provençales des 18 et 19èmes siècles, comprenant de multiples petites parcelles cultivées dans des vallons, avec souvent une source proche.

Cette ferme est superbe vue d'en haut par ses restanques aménagées tout autour de l'habitation.P1150276

Sortie du 10/01/2017: Vallée de l'Arc à Velaux

Un itinéraire classique en lisière du plateau de l'Arbois  nous a conduit au bord de l'Arc, à proximité de l'Aqueduc de Roquefavour;  malheureusement, nous avons rapidement été stoppés par une barrière de propriété privée, qui nous a obligés à modifier le parcours prévu. Belles vues cependant sur les abords de l'Arc avec ce joli pont métallique.

P1150607

Sortie du 12/01/2017: Vallée de l'Arc, domaine de Meynes, plateau de l'Arbois

Effectif renforcé cette après-midi ensoleillé, de nouveaux venus ou revenus grossissent la troupe. Après un parcours aisé jusqu'à la vallée de l'Arc et l'imparable photo avec l'Aqueduc de Roquefavour et la Sainte Victoire en fonds, nous voici à Meynes. Une petite halte réparatrice, puis voilà le bord du canal où la baignade ne s'impose quand même pas malgré la beauté du site. Un chemin inédit nous ramène au Jas des Vaches, et la descente sur le parking du chemin de l' Arbois.

Sortie du 17/01/ 2016: Canal de Marseille au Sud, Vautubière

Température fraîche mais superbe soleil ce mardi, les randonneurs sont venus nombreux  rendre hommage au Dieu Râ. Parcours identique à celui du 29/12, jour où nous étions en revanche 7 pelés et pas de tondu, fêtes obligent. Agréable itinéraire de 11 km avec un dénivelé positif de 300 m qui nous amène par Mion au Sud du canal de Marseille, pas très loin de la gare TGV. Là nous traversons la ligne, salués au passage par la trompe d’un train, longeons le canal sur 2 km, le chemin du Badaïre pour retourner par le vallon de Vautubière et sa fameuse ferme. Remontée d’un petit sentier en vallon, le plateau de l’Arbois et la descente par le raidillon de la conduite enterrée de gaz pour retrouver les véhicules à 17 heures tapant.

Rando du 19/01/ 2017: Plateau de l'Arbois, vallon Sud de Mion, Vigie

Départ par le chemin habituel en direction du plateau, montée par le « raidillon » .

Direction plein sud en évitant les deux itinéraires classiques : Jas des Vaches et vallon de Mion.

Nous rejoignons un vallon parallèle au vallon de Mion avant d’emprunter un chemin longeant d’anciennes zones cultivées puis le bas du vallon de Mion. Passage entre les ruines du hameau avant de remonter le vallon que nous quitterons un peu avant de rejoindre le haut du plateau. Direction la Vigie et la magnifique vue sur l’étang de Berre au coucher du soleil.

Retour aux voitures par le bord de la falaise et descente du raidillon habituel.

10km800, 295 m de dénivelé et 2h50 en tout..

19012017

Rando du 09/02/ 2017: Plateau de l'Arbois, Mion, Versant Ouest du plateau, Pradeaux, Jas d'Arbaud 

Météo médiocre ce mardi, petit groupe de participants mais néanmoins très volontaires. Le raidillon  de départ facilement avalé, nous voici dans le vallon de Mion, d'où nous sortons vers l'Ouest  par un chemin inconnu jusqu'alors. Là nous rencontrons un pin insolite où la photo de groupe s'impose  et nous rejoignons le bord du plateau, avec vue au loin sur le désert de Vitrolles, fruit de l'incendie de l'été dernier. Nous longeons brièvement le bord du plateau pour plonger dans un joli vallon qui nous conduit à la source de la mare et la piste vers Velaux, par Les Pradeaux et le Jas d'Arbaud.

09022017

16052017 bis

Rando du 21/02/ 2017: Vigie, Pradeaux Bord du Plateau de l'Arbois

Beau temps ce mardi, on se croirait en Avril !

Du chemin de l'Arbois à Velaux, Daniel nous accompagne à la vigie par le petit raidillon facile et le sentier bordant le plateau. S'ensuit la barrière au Sud, et la piste descendant vers les Pradeaux, que nous évitons discrètement... Un raidillon connu, plus rude celui-ci, nous ramène au bord de la falaise surplombant en zone préservée le plateau de Vitrolles, que nous longeons vers le Sud sur 1,4 km, pour retrouver la piste de retour, que nous quitterons pour un joli sentier balisé VTT, et la descente par la conduite de Gaz, puis le traditionnel retour par le dessous du "Volcan".


Rando du 2/03/2017

Itinéraire assez classique au début: Plateau de l'Arbois, le canal de Marseille, traversée de la ligne TGV, puis nous découvrons un joli espace loisirs construit récemment, avec un grand parking, un bâtiment avec cartes de la zone. Retour par le bord du canal, photo obligatoire, et la piste "du gaz" qui traverse le plateau en ligne droite.

11.6 km avec 300 m de dénivellé positif.

02032017

Rando du 14/03/2017

Le traditionnel raidillon franchi et le plateau de l'Arbois traversé, nous voilà au bord du canal de Marseille, que nous enjambons par le vieux pont pour arriver, après un cheminement dans un joli sous-bois, au bord de la route près du pont sur l'Arc, à Roquefavour. Après un petit clin d' oeil photo à la cascade artificielle, nous passons sous l'aqueduc et suivons l'Arc sur un centaine de mètres pour remonter vers Meynes, le Jas des Vaches et les voitures au chemin de l'Arbois.

Bel itinéraire  de 11,8 km, dénivelé positif 394m. Pour le suivre, cliquez sur le lien suivant:

Arbois- Bord de l'Arc à Roquefavour



P1160328

Rando-culture du 21/03/2017

Randonnée culturelle ce jour, itinéraire tracé par Jeannot et Jocelyne.  Intéressante découverte de l'oppidum de Roquepertuse et la chapelle de Sainte Propice, tous deux sur la commune de Velaux.

Départ d'un stationnement chemin de l'Arbois légèrement plus au Nord qu'habituellement, cheminement en coteau par un joli sentier. Après quelques hésitations, nous rejoignons le chemin qui va au Mas des Vignes puis le chemin du Moulin où nous empruntons un parcours de santé balisé qui nous conduit à l'Oppidum.

De dimensions certes modestes (quand même plus grandes que sur la photo !), il s'agit d'une cité gauloise occupée du Néolithique final (2000 avant J-C) au IIème siècle avant J-C.

Lors des différentes fouilles ont été trouvées de superbes statues et lapidaires.

La randonnée se poursuit sur la boucle du parcours de santé, que nous quittons pour rejoindre le chemin botanique montant sur la colline de Sainte Propice, où l'on découvre la chapelle paléochrétienne du même nom, et un superbe panorama sur 360°. Sentier facile le long de la lame qui constitue le haut de cette butte et descente raide vers le Mas des Vignes que nous évitons pour rejoindre la piste de retour déjà connue. Parcours original et inhabituel.

IMG_4734

Rando du 6/04/2017

Itinéraire composite ce jeudi, rien de nouveau mais une recombinaison différente.

Le départ par un raidillon pentu nous conduit à la Vigie, où nous rejoignons le vallon de Mion, que nous quittons en son milieu pour remonter sur le plateau. Traversée vers le Sud, au passage découvertes de chapes en béton sans doute de bâtiments américains de la seconde guerre mondiale. Un joli petit sentier en sous-bois nous conduit en haut de la descente du vallon du Pouchon que nous empruntons, et traversée du coteau par un chemin bien connu où il nous faut éviter les grandes flaques d'eau des dernières pluies . Passage par le cabanon de Salvarenque, la double mare aux tétards, et retour par les Pradeaux et le Jas d'Arbaud. Itinéraire de 12 km avec un dénivellé assez faible, agréable avec un superbe soleil et une petite brise rafraîchissante.

06042017

Rando du 13/04/2017

Daniel nous a concocté ce mardi un itinéraire assez original à partir de tronçons déjà parcourus. Classique départ au bout du chemin de l'Arbois, passage auprès de la maison à la porte violette, puis remontée du vallon au dessus de Saragousse. Le Jas d'Arbaud, Les Pradeaux, remontée à la barrière vers la vigie. La photo s'impose, tant on voit loin jusqu'à Fos grâce au léger mistral. Là, nous  obliquons vers le Sud, pour rejoindre un chemin bien droit sous la ligne haute tension, qui nous conduit à proximité de la Vigie, puis le fameux sentier panoramique en bordure du plateau, descente facile à la barrière par la piste, le "volcan", et les voitures.

13042017

Rando du 25/04/2017

Départ habituel au bout du chemin de l'Arbois, et montée sur le plateau par le raidillon qui parait de plus en plus facile au fil des semaines, entrainement oblige. Descente classique par le vallon de Mion jusqu'à la ferme, et parcours dans le vallon suivant anciennement cultivé  qui nous conduit, par une zone très boisée où coule un petit ruisseau, au canal de Marseille. Le retour par le plateau nous surprend avec la rencontre d'un troupeau de chèvres sympathiques aux cornes superbes mené par deux jeunes bergères.

Remontée désormais connue du petit sentier au dessus de Vautubière, et la descente vers le "parking". 

Itinéraire agréable et facile.

P1160990

P1160993

Randonnée Journée du 4 Mai 2017: Sainte Victoire: Le pic des Mouches, boucle à partir du col des Portes

Temps mitigé ce jeudi 4 Mai, mais les 10 randonneurs présents n'ont pas regretté leur courage !

Stationnement au parking en dessous du col, et cheminement par le tracé jaune à proximité de la route. Nous atteignons rapidement le début de la côte qui mène au pic des Mouches, par le tracé rouge (400 m de dénivelé jusqu'au sommet) à travers des sous-bois de chênes verts. Puis la végétation devient plus rare cependant agrémentée de tulipes sauvages et autres jolies fleurs. Nous rejoignons lentement  le sommet, où la vue qui s'offre est magnifique. Une halte réparatrice auprès de la table d'orientation à 1010 m d'altitude, séquence photos et bavardages (d'ailleurs peu interrompus par la côte) et nous entamons une pérégrination jalonnée par des cairns le long de la crête par le fameux GR 9. Au passage, nous découvrons, légèrement en contre-bas, le Garagaï de Cagoloup, gouffre à l'entrée imposante mais peu profond. Après un arrêt pique-nique face à un superbe panorama sur la vallée de l'Arc,  la marche facile reprend, passage à l'oratoire de Malivert, et nous quittons le GR pour emprunter un sentier jaune qui nous conduit dans le vallon de la ferme de La Pallière. A la limite du Var, nous traversons la route pour terminer la boucle qui nous ramène, par un joli sous-bois longeant un parc à moutons, au parking du Puits d' Auzon, où quelques gouttes de pluie saluent notre arrivée.

Belle randonnée conviviale, 16 km et 600 m de dénivelé, difficulté moyenne, animée par la bonne humeur et les plaisanteries.

 

DSC09478

DSC09485

Randonnée Journée du 11/05/2017 au Cap Sicié

Malgré un temps maussade et venteux (très venteux) nous étions 14 courageux au rendez-vous.
Au départ de la Bergerie à Fabrégas, le chemin serpente entre les chênes (blancs et liège) avant de rejoindre un lotissement puis la route de Janas qui nous amène au départ de la piste de la batterie de Peyras.
Montée assez longue mais facile pour rejoindre le fort, perché à plus de 200m d'altitude. Beau point de vue sur la forêt, un peu gâché par la brume.
La même piste, en descente cette fois, nous conduit jusqu'à la Corniche Varoise et un beau point de vue sur une mer hélas grise et agitée mais impressionante. Par diverses pistes vallonnées, nous traversons une bonne partie de la forêt de Janas en apercevant de temps en temps, à travers les nuages le massif du Cap Sicié et la chapelle de Notre Dame du mai perchée à plus de 300m d'altitude.
Pose repas avant d'entamer la montée finale vers la chapelle, d'abord par une route très pentue avec une vue magnifique sur Six-four, l'ile des Embiez, Sanary, Bandol et au loin dans la brume La Ciotat. La montée se termine par un sentier raide.
Arrivée sur la terrasse battue par les vents, nous sommes "sauvés" par un prêtre qui nous ouvre la chapelle nous permettant de découvrir les nombreux ex-votos.
La descente se fait par un sentier qui se glisse entre les fleurs pour nous ramener sur le sentier littoral du Cap Sicié. Au passage nous pouvons admirer enfin une partie de la vue promise au départ. La Seyne, Toulon, sa rade et le Faron, Saint Mandrier et même Porquerolles qui accepte de sortir de la brume.
Retour tranquille par le sentier littoral, une petite partie de la Corniche varoise, puis à nouveau le sentier et la traversée du hameau de Fabrégas.
Retour aux voitures un peu avant 16heures.
Promis, on reviendra un jour de grand soleil pour profiter pleinement des paysages aujourd’hui cachés par la brume et les nuages.

P1170334

P1170332

DSC09572

Randonnée Journée du 23 Mai 2017 : les calanques de La Redonne à Niolon

Temps superbe pour cette journée de randonnée, nous étions 14 au départ de Vitrolles. Après un court trajet en voiture jusqu’à Niolon, nous attendons un moment le  train qui fait la ligne Marseille-Miramas par Martigues et dessert donc toutes les petites gares de la Côte bleue. Six minutes de trajet en compagnie d’un groupe de jeunes scolaires, la bonne ambiance est de rigueur au départ du port de La Redonne. Une ruelle en coteau nous amène à un long escalier aux marches bétonnées, et nous voilà au bord de la mer, d’une superbe couleur vert émeraude. Peu de vent, les vagues sont faibles, nous pouvons donc passer l’endroit impraticable par gros temps. Un bref arrêt pour chercher au bas de la falaise, avec Jocelyne, Jeannot et Simone, des rudistes, animaux marins fossiles en forme de corne qui vivaient là il y a 90 millions d’années. Les autres randonneurs, éloignés à l’avant de la colonne, n’ont pas répondu à notre appel à « chercher des Rudistes », en croyant que nous les invitions à venir voir les Nudistes que nous venions de passer !

Un passage dans de gros blocs, suivi d’un escalier et un sentier protégé par une rambarde nous amène à la jolie calanque des Figuières. Là, nous n’écoutons pas le conseil d’un riverain, cependant sympathique, de prendre tout de suite la route goudronnée, mais empruntons le chemin des douaniers, qui nous conduit à une jolie petite crique. Le sentier s’arrête un peu plus loin, éboulé depuis une trentaine d’années. Nous poursuivons donc par un rude escalier aux marches titanesques, et la petite route de La Redonne à Méjean sur 500 m. Arrivés prestement dans cette jolie calanque, c’est l’heure du casse-croûte, que nous prenons au bord de l’eau, suivi par un bain prolongé pour trois courageuses suivi d’un quatrième un peu moins téméraire, sous l’œil bienveillant des autres randonneurs perchés au dessus de la crique. La température de l’eau fin Mai, aux alentours de 18 degrés, est relativement agréable grâce au soleil qui n’est pas avare de ses ardeurs.

La marche reprend dans un long cheminement ponctué de grottes et ouvrages d'exploitation du chemin de fer vers le Cap Méjean puis l’île de l’ Erevine surplombée d’un petit phare, avec deux passages légèrement délicats où les accompagnateurs sécurisent la progression du groupe.

Voilà la calanque de l’Erevine, et enfin la presqu’île du Moulon, suivi d’un passage sous un premier viaduc ferroviaire à la calanque du Riflard, et un deuxième surplombant la superbe calanque du Jonquier, l’occasion d’un deuxième bain pour les trois randonneuses déjà évoquées, et d’une partie de rigolade pour les autres.

Niolon n’est pas loin, et après une petite erreur de parcours rapidement rattrapée, nous voici rendus sous la tonnelle du bar au dessus du port, où nous apprécions un demi-pression pour certains, panaché pour d’autres.

Belle journée, le temps y était pour beaucoup, sans compter sur la bonne humeur générale.

Photos Véronique et Patrick

DSC09632

DSC09638

P1170494

P1170500

DSC09650

P1170512

Rando du 15/06/2017

Départ le matin à 8 heures à cause de la chaleur, assez forte ce jeudi. Nous n'étions que 6 valeureux marcheurs.

Itinéraire intéressant concocté par Daniel: départ  du chemin de l'Arbois à Velaux, montée par le raidillon habituel sur le bord du plateau, puis le Jas des Vaches et la descente en lacets vers le "belvédère", où nous obliquons vers le domaine de Meynes. Des passages à l'ombre apportent un peu de fraîcheur. Sous Meynes à la hauteur des anciens jardins avec leur bassin d'eau, nous prenons le sentier à gauche pour faire un large tour de la colline et revenir au Belvédère, puis rentrer par la large piste légèrement montante jusqu'au "volcan", et l'habituelle descente vers le stationnement des voitures.

Jolie double boucle en 8 de 11.30 km, dénivelé positif 445 m,

Vous pouvez le suivre en cliquant sur ce lien:

Velaux 58

P1170813 - Copie

Impressions du matin

Petite virée en solitaire ce mardi 18 Juillet, la Vigie par la face Ouest en "estivale".

Départ de vitrolles à la fraîche à 6 h, montée du Val d'Ambla où je trouve deux voitures de touristes en train de dormir -les touristes- à la barrière condamnant l'accès au radar. Une fois n'est pas coutume, traversée du plateau jusqu'au Pradeaux, quelques lapins et un écureuil batifolent sur le chemin, à peine perturbés par mon arrivée. Montée assez rapide de la côte, et voilà la vigie avec le guetteur déjà à son poste.

Après une brève halte, retour en marche nordique et course alternée. 

Aux Pradeaux, les chiens saluent mon passage stupidement, alors que la clôture, pourtant remplacée récemment, leur permet toujours de passer la gueule pour venir mordre un marcheur, comme cela est déjà arrivé, à cause de la taille importante des mailles.

Le soleil commence à percer, et je regrette un instant de n'être pas un mulot  à l'ombre des majestueux chênes kermès de 30 cm de haut. Le Val d'Ambla, les touristes belges se lèvent, le cimetière, et le petit déjeuner bienvenu.

11,40 km, 1h35' A/R, dénivelé positif 242 m.

Ballade du 14 Septembre 2017

Deuxième sortie de reprise après les vacances : Mardi 12, nous avions pu aller sur le plateau de l'Arbois pour une remise en jambe. Aujourd'hui est classé noir selon la préfecture, nous allons donc à Marignane pour une marche le long du canal qui longe l'étang de Bolmon, avec une incursion dans les marais et la réserve ornithologique. La sècheresse est exceptionnelle cette année: Dans la cabane dédiée à l'observation des oiseaux, nous avons la surprise de voir les marais à sec, et bien sûr aucun volatile !

Nous avons cependant la chance le long du parcours d'être survolés par deux superbes cygnes, qui se posent nonchalamment en bordure de l'étang. Hérons cendrés, canards, cormorans, aigrettes cohabitent dans ce paradis naturel. 

L'itinéraire nous amène sur la commune de Chateauneuf  à un petit embarcadère et une guinguette. Après une courte blabla-halte , retour par une boucle dans une zone agricole, de nouveau le bord du canal de Marseille et le parking.

Jolie promenade de 9.5 km et un dénivellé positif avoisinant les 10 m.

 

IMG_0715

Rando du 21/09/2017

Superbe temps ce jeudi, cela nous change du froid mistral. L'éffectif n'est pas encore au complet, mais la  remise en jambes après l'été a été déjà faite et la forme est bonne.  Itinéraire classique  par le vallon de Mion  jusqu'à la ferme, et parcours dans le vallon suivant anciennement cultivé, où le petit ruisseau aurait bien du mal à couler après la sècheresse exceptionnelle. Le bord du canal de Marseille et un passage en souterrain, l' occasion d'une jolie photo (opératrice Jocelyne) et par le sentier du Badaïre, le vallon de la ferme de Vautubière,  dépendance ancienne du Château de la Tour d'Arbois.

11km de parcours assez facile avec un dénivellé de 304 m


IMG_0724

Rando du 26/09/2017

Parcours classique ce mardi, mais très joli: l'Aqueduc de Roquefavour par la ferme de Meynes, le bord du canal, où nous trouvons un chantier titanesque destiné à renforcer les berges du canal, qui doivent être très poreuses à voir comment les arbres autour en profitent !

Les abords de l'Aqueduc sont quelque peu déforestés, et nous posons pour la photo devant un panneau supposant l'ouverture prochaine d'un grand centre commercial en pleine nature loin de tout .

Le retour en bordure du canal et le plateau, descente sans problème vers le parking. Belle randonnée de 10.6 km, dénivellé positif 295 m

26092017

Rando du 28/09/2017

Temps superbe et chaud ce jeudi, l'occasion d'aller nous rafraîchir au bord de l'Arc. Traditionnel départ au bout du chemin de l'Arbois à Velaux, montée sur le plateau, le Jas des vaches, Meynes et descente vers le bord de l'Arc, très boisé et agréable. Pause photo où l'on distingue en fond les trois ponts l'un sur l'autre: le pont routier, le pont de la voie ferrée (toujours utilisée) et l'Aqueduc.

Retour par un sentier improvisé dans les bois (que nous ne referons plus, c'est promis), et montée vers le canal après être passé sous la voie ferrée, où nous croisons un groupe de marcheurs "nordiques" à l'accent plutôt méridional.

La longue remontée dans le vallon vers le plateau est monotone, et re-voici le Jas des Vaches où nous fermons le huit que constitue ce parcours. Randonnée plus difficile de 11.8 km, dénivellé positif de 394 m.


28092017

Randonnée Journée du 17/10/2017 au massif de la Saint Baume

Temps superbe ce mardi 17 Octobre, nous étions 13, pas de superstitieux. Après le covoiturage obligatoire, nous garons nos véhicules au parking après la maison du Légionnaire commune d ‘ Auriol et nous rejoignons rapidement le pont des Encanaux que nous laissons à droite par un sentier large qui conduit à une belle glacière, bien conservée malgré l’absence du toit. Grâce aux panneaux présents sur le site, nous apprenons l’usage de ces grands puits qui, à partir de glace formée en hiver dans des champs d’épandage, servaient à la stocker sur de longues périodes et alimentaient ainsi les villes voisines au 18 et 19ème siècles.

Une montée un peu plus rude nous conduit à un sentier raide celui-ci et nous atteignons le sommet de la colline, où nous retrouvons un groupe de marcheurs dépassé au parking, l’occasion de confirmer que nous avons fait une petite erreur de parcours.

Nous reprenons l’itinéraire normal indiqué par Visorando, et atteignons la grotte des Infernets (encore une!), vaste salle descendante obstruée au fond, où l’on découvre un canapé cuir, superbe illustration de la bêtise humaine.

Le cheminement se poursuit dans la garrigue en coteau du majestueux Ravin des Infernets, que nous passons par un gué, à sec après cette sècheresse inédite depuis le mois d’Avril.

A proximité de la route du Plan d’ Aups, nous obliquons vers la droite, et avec l’aide de Jeannot, guide adjoint désigné d’office qui suit le parcours préenregistré sur son GPS, nous atteignons un joli bois de cèdres où le repas tiré des sacs se passe dans la bonne humeur générale. La marche reprend, facile car presque tout le dénivelé a été fait, et nous joignons le GR 2013 qui monte doucement au col de la Lare.

Brève halte à 703 m pour admirer le paysage, la Sainte Baume, le Pic de Bertagne, la Sainte Victoire et d’autres bien connus. La descente s’amorce sur cette piste aisée, et nous rencontrons un groupement de pompiers dont le chef, auquel Simone donne du « Monsieur le Pompier » désuet et pompeux (dixit Janine), nous informe d’un exercice de largage d’eau par un avion sur cette zone dans peu de temps. Nous n’en perdons donc pas et poursuivons la descente par un joli sentier escarpé qui coupe un lacet et rejoignons en bas le joli vallon des Encanaux, rivière qui coule encore contre toute attente, témoin de l’importante absorption et réserve d’eau dans les calcaires de ce massif percé d’avens.

Nous suivons le vallon et la boucle est fermée, les voitures nous attendent au parking. Le temps de démarrer et nous voici à Auriol, sur la grande place à l’ombre de platanes centenaires, attablés sur la terrasse d’un troquet rafraîchissant.

Belle journée.

13 km, Dénivellé positif 520 m

ok - Copie

ok 2

ok 3

Rando du 24/10/2017

Superbe journée ce mardi, la chaleur est digne du mois de Septembre.

Départ du chemin de l'Arbois et descente sinueuse dans les bois en direction de Saragousse que nous évitons pour remonter le vallon qui vient de la vigie. Arrivés au pied de celle-ci, le parcours pour l'atteindre est rude et peu visible, et chacun de choisir son tracé dans les fourrés épineux, avec plus ou moins de bonheur pour les jambes.La vue est belle d'en haut, l'étang est d'huile et nous poursuivons vers le Sud en longeant le bord de la falaise limite de commune, l'occasion pour Jeannot de prendre la photo avec en fond les roches grises qui se détachent joliment sur le vert de la végétation .

Rapide traversée sur le plateau et nous voilà dans le vallon de Mion que nous remontons vers le Nord pour aboutir au sentier raccourci qui permet de rejoindre le bas et les voitures.


24102017

Rando du 7/11/2017

Temps frisquet ce mardi, un léger vent du Nord nous évite de transpirer.

Après le traditionnel petit covoiturage, nous voici sur le terrain à Velaux et entamons un circuit  inédit. Après ces mois de sècheresse, nous trouvons avec plaisir des grosses flaques au milieu des chemins . Parcours plat jusqu'à la maisonnette près d'une oliveraie, et montée par une sente pour rejoindre la piste du Jas d'Arbaud, hameau agricole déjà connu au 18ème.

Peu avant cette ferme, nous empruntons pour une première un raidillon qui monte en ligne droite sur le plateau de l'Arbois. La pente est rude et caillouteuse, mais tout le monde s'en sort  bien. Après une brève halte réparatrice, nous gagnons le bord du plateau vers le Sud, que nous longeons jusqu' au bout pour prendre la large piste de Mion, traversée de la piste d'aviation des américains de la guerre de 39/45 et le sentier descendant vers ladite ferme et son havre de verdure. Remontée du vallon éponyme, la Vigie et une photo, le bord de la falaise vers le Nord cette fois, et nous voici aux voitures après cette boucle agréable de 11 km et 300 m de dénivelé positif.

07112017

Rando du 9/11/2017

Nouvel itinéraire aujourd'hui, départ par un sentier en coteau vers le Nord qui nous conduit à "La Brèche", sorte de faille d'érosion dans la cuesta. Nous passons cet obstacle sans (trop) de difficultés et voici le vallon du Val des Vignes, où nous évitons la clôture récemment installée pour éviter les dégâts causés par les sangliers, pour remonter vers le fameux belvédère où la vue sur l'Aqueduc de Roquefavour est superbe . Quelques goutes de pluie nous accompagne peu de temps dans le grand tour de la colline dominant la vallée de l'Arc, voilà le canal de Marseille sur une brève portion, et remontée sur le plateau de l'Arbois pour redecendre. Jolie randonnée de 11 km, dénivelé positif 370 m.

0911207

Rando du 23/11/2017

Départ classique au chemin de l'Arbois, le temps est mitigé mais particulèrement chaud pour un mois de Novembre. Montée sur le plateau de l'Arbois en direction du canal de Marseille, et nous obliquons par le sentier balisé du "Badaïre" (le promeneur en provençal) pour surplomber la ferme de Mion, avec une vue superbe qui laisse imaginer l'importance de ce domaine , où le moindre lopin de terre en fond de vallon était cultivé.

Bref passage en bordure du canal, et nous remontons le vallon de Vautubière et ses deux petits canaux d'irrigation désaffectés, témoins encore de l'activité agricole dans cette zone pourtant défavorisée.

Là, nous laissons le vallon principal pour en remonter un affluent, itinéraire déjà parcouru quelque temps auparavant. A nouveau le plateau, la piste de la conduite du gaz et la descente facile vers les véhicules: 10,5 km, dénivelé positif 282 m.

23112017

Rando du Mardi 5/12/2017

Photo ci-dessous :Les hauts de Saragousse sous la neige tombée le 2/12

5122017

Rando journée au Mont Aurélien, 16/01/2018

Départ de Vitrolles en voiture sous une pluie fine mais la météo est plus optimiste pour le restant de la journée.

Arrivés à Pourcieux dans le Var, nous laissons les voitures et commençons notre itinéraire inspiré d’un site internet. Légère montée sur une piste ombragée -bien que ce ne soit pas indispensable ce matin- pour atteindre une jolie ferme ruinée, où nous attaquons un petit raidillon jusqu’à une ancienne carrière où subsistent encore quelques superbes blocs taillés de calcaire. Là, nous réalisons notre erreur  et grâce à Jeannot et son GPS, nous reprenons rapidement le parcours programmé par un bon raidillon qui rejoint le Chemin des contrebandiers, après s’être arrêtés pour voir un planeur échoué là quelques années plus tôt.

Pas l’ombre d’un contrebandier cependant sur cette piste, et nous atteignons « l’héliport », simple terrain dégagé qui ne semble pas servir souvent. Là est la plus grosse difficulté du parcours, un sentier pentu sur 200 m de dénivelé que nous avalons sans peine tant l’entrainement à Velaux est bénéfique. La crête du massif de l’Aurélien est atteinte et nous choisissons un lieu à l’abri du vent frais qui souffle en rafale pour sortir les casse-croûtes des sacs.

La marche reprend, avec un superbe panorama quand la brume daigne se lever  sur la Sainte Victoire, la Sainte Baume et les Alpes au loin. Peu de difficultés sur cette ligne de crête bordée d’une falaise à pic, et nous atteignons l’Olympe (879m), point culminant de l’Aurélien, à ne pas confondre avec le Mont Olympe (819 m) à 2 km au Sud.

Nous attaquons alors la descente par une bonne piste qui longe le bas de la falaise précédemment parcourue, ce qui nous laisse surpris d’être montés tout là-haut !

Quelques petites côtes en passant, histoire de se remettre en jambes, et nous rejoignons la piste de départ, avec au passage le jeu de l’os de dinosaure, qui consiste à trouver des morceaux d’os de Titanosaure vieux de 65 millions d’années parmi les blocs de grès en bordure du chemin.

Beau périple de 16 km, avec un dénivelé positif de plus de 700 m.

AUR2LIEN 16012018.1

AUR2LIEN 16012018.2

Rando du Mardi 2/02/2108

Une boucle de 11.5 km nous fait passer par le bas de l'Aqueduc de Roquefavour, que Bernard a immortalisé sous un angle inconnu (voir ci-dessous). Beaucoup d'eau dans l'Arc ce jour grâce aux pluies dernières, sortie agréable.

aqueduc fev. 2018

Rando-journée du 13/03/2018 : Le col de Bertagne, à partir de la vallée de Saint-Pons

Belle journée ce mardi, avec un petit mistral qui évite de trop transpirer.

Après le covoiturage jusqu’au parking du parc de Saint-Pons à Gemenos, nous voilà partis, sept compères motivés, et découvrons rapidement ce superbe site naturel parmi les frênes, les marronniers, les érables et les cèdres. Le chemin suivant le Fauge, jolie rivière d’un bon débit à la faveur des dernières pluies, nous passons devant les ruines d'une ancienne fabrique de papier irriguée par un canal et découvrons la magnifique abbaye cistercienne datant du XIIIème siècle, qui surprend par sa taille impressionnante. Le chemin facile se poursuit, et après un bref aller-retour au Gour de l’Oule, jolie cascade pétrifiée, nous entamons la montée dans une futaie par le vallon du Fauge, pour rejoindre à 670 m d’ altitude la Grande glacière, imposant puits aux murs de pierre qui comportait à l’origine un toit en dôme.

Comme son nom l’indique, cette construction servait du XVII au XIX siècle à conserver la glace produite en surface sur des terrasses. Elle était ensuite acheminée par charrette dans les villes voisines dont Marseille, où on l’utilisait pour fabriquer des sorbets.

La montée se poursuit par un sentier assez escarpé, et pendant le pique-nique, dans la bonne humeur générale, nous admirons un superbe panorama jusqu’à Marseille et la Côte bleue en fond. La marche reprend et rapidement nous atteignons le col de Bertagne (875 m) , au pied de l’imposant pic de même nom, point culminant des Bouches-du-Rhône à 1042 m.

Le retour passe en coteau au pied de la falaise du massif, puis le sentier oblique en pente raide, mais surtout très glissante du fait de la glaise imprégnée des dernières pluies, l’occasion de rigolades au passages délicats !

Un bon sentier caillouteux s’ensuit, et nous rejoignons dans le vallon du Fauge le circuit aller, avec au passage une visite à la jolie chapelle St-Martin (chapelle romano-gothique datant du Xlllème) et le parking de départ.

Superbe randonnée très variée en ce qui concerne les paysages, les monuments, les arbres gigantesques, le relief, agrémentée par l’eau omniprésente tout au long du parcours.

Vous pouvez suivre l'itinéraire en cliquant sur ce lien:

Col de Bertagne

Photos Bernard et Patrick

ok

ok2

ok1

ok

Sortie du 3 Avril 2018

Daniel nous emmène à partir du chemin de l'Arbois et le Jas des Vaches, à la ferme de Meynes où nous découvrons un joli endroit: la colline qui domine ce domaine, espèce de butte arrondie qui était autrefois un lieu agricole, avec de petites parcelles et des pacages pour les moutons. La vue sur l'aqueduc de Roquefavour est imprenable.

03042018

Randonnée Journée du 17/04/2018 au Pilon du Roi

Agréable surprise ce mardi, après une période de pluies abondantes, le soleil est généreux et même parfois un peu trop.

Après un bref covoiturage, nous voici au parking au bout de la route qui monte au col Sainte-Anne. Nous avons prévu d'aller au sommet du Grand Puech, puis en passant par ce col rejoindre le Pilon du Roi en le contournant par une boucle à l'Ouest.

Le départ se fait par une bonne piste légèrement montante, et voilà le premier raidillon qui monte au Grand Puech. La chaleur est encore modeste, et la montée se fait tranquillement. Le sommet culmine à 766 m, surmonté par une vigie qui ressemble étrangement à celle de l’Arbois. Là, nous découvrons une vue exceptionnelle quasiment à 360°, avec la rade de Marseille qui s'étale dans la légère brume matinale, le rocher de Cassis, les Sainte Baume et Sainte Victoire et les Alpes enneigées au loin.

La marche reprend, égayée par le pépiement incessant de ces dames qui ne se sont pas vues depuis longtemps. Le sentier serpente sur une longue crête dans des arbustes et pins curieusement déformés, témoins de la possible violence climatique du lieu. Le cheminement est aisé avec par endroits le précipice de part et d’autre du sentier, et nous rencontrons un groupe de personnes sympathiques et courageuses en train de débroussailler les abords et de refaire le balisage.

Après un passage légèrement délicat sur une grande strate rocheuse très inclinée, nous rejoignons le col Sainte Anne, désormais interdit à la circulation, du fait peut-être de l’étroitesse de la route.

Une large piste nous conduit aux abords du Pilon du Roi, que nous contournons par un sentier escarpé, pour nous retrouver quelque peu égarés dans la garrigue. Le véritable tracé est vite récupéré, et au pied de l’imposant Pilon, nous partageons notre pique-nique à l’ombre d’un pin sylvestre providentiel tant la chaleur est élevée pour un mois d’Avril.

La suite du trajet se fait en surplomb du versant Sud du massif, dans un magnifique chaos de blocs de grès déchiquetés par l’érosion . Nous rejoignons la "boucle des santons", image peut-être pour ces blocs titanesques aux formes curieuses, et descendons dans une combe où coule en fond un petit ruisseau suite aux fortes pluies de ces derniers jours . La végétation n’en croit pas ses racines tant l’eau sourd de partout.

L’itinéraire indique un petit raidillon que nous passons sans problème, après avoir croisé un couple de crapauds.

Une descente inattendue qui suit nous conduit encore plus bas, et il faut désormais remonter. Nous quittons. le chemin pour un sentier très escarpé au bout duquel nous rejoignons la piste du Pilon du Roi. Bref passage sur cette piste, et voilà un autre sentier, très joli mais pentu et long.

La vue est magnifique, mais le nez dans nos chaussures nous n’en profitons guère.

Arrivés en haut, la piste facile du retour nous conduit au pied du Pilon versant Nord, à nouveau le Col Sainte Anne et le parking.

Belle randonnée sur une idée de Daniel, 14 km et 740 m de dénivelé positif, avec un temps magnifique et une chaleur quelque peu déroutante.

P1220591